wpf98c26a0.png

Romans - Nouvelles - Poésie - Témoignages - Publications - Salons du livre - Rencontres littéraires - Voyages - Découvertes - Culture

Le 01 mars 2008

• 08/03/08 : Café littéraire
La brasserie Le Grand Comptoir - Gare de Metz
3 place Générale de Gaulle
16h30 avec
Roland Marcuola
• 29/03/08 : Assemblée
 Générale de l'APAC
 Palais du Luxembourg à Paris
• 03/05/08 : Café littéraire
  Hôtel Royal à Metz 16h30
  avec
Gaston-Paul Effa

wp4a7322c7.png

Vous souhaitez donner votre avis sur un livre, un roman, communiquer une anecdote de voyage : [ Exprimez-vous ]

Aidez-nous dans notre action et soutenez la francophonie en adhérant à l'APAC et/ou en proposant votre publicité sur ce site : [ Adhérez ]

wpfd3e4c69.gif

















© semellesdevent.net & l'Association Plumes à Connaître - Tous droits réservés.

Liens partenaires
La plume culturelle
Référencez vous

Venez flâner dans le monde asiatique, errer dans le grand Himalaya, parcourir les sentiers à la recherche des rencontres et du partage.
Evasion
Voyager au Ladakh
Voyager au Cachemire
Voyager en Chine
Lettres du monde
Devenez partenaire
Librairies partenaires
Hisler Even - Metz
La Queste - Nancy
Référencez votre librairie

Entre chat et ours : le panda
Cet animal, rarissime et en voie de disparition, fut découvert en 1869 par un religieux qui voyageait en Chine, le père David.

Il le décrivit comme l'ours blanc (Ursus melanoleucos), non pas un ursidé (famille de mammifères plantigrades dont le genre-type est l'ours) mais un Ailuropoda melanoleuca, proche d'un raton-laveur, du koati et du kinkajou américain. Il l'appela ours noir et blanc : l'ours bicolore. Depuis, cette image a fait le tour du monde. Tout le monde connaît les caractéristiques du grand panda. Tout d'abord ses taches autour des yeux qui rendent son regard indéchiffrable. Toutefois, et la nature est bien faite, cette particularité lui assure une protection : car sur les hauteurs où vit le panda, la neige abonde en hiver et cette fourrure noire protège ses yeux contre la réverbération des rayons du soleil. Et si l'on regarde attentivement ses petits yeux masqués de noir, on découvre des pupilles fendues verticalement, identiques aux regards félins de nos braves chatons. Ceci explique certainement le fait que les Chinois l'appellent le grand ours-chat.
Un grand végétarien
Bien que certains spécialistes estiment que le gand panda devait être un carnivore voici quelques millions d'années - comme en témoigne sa puissante dentition - le grand panda est surtout végétarien. Son existence est liée à la présence des bambous. Car s'il consomme de la viande à l'occasion, l'animal est bien trop lent pour capturer une proie. Ainsi serait-il devenu omnivore, puis végétarien. À tous les repas donc, le panda géant mange du bambou. Il lui en faut 20 kg par jour ! Grâce à son faux pouce, il peut tenir les tiges les plus petites et les décortiquer pour en extraire la partie tendre. Avec ses puissantes molaires, il écrase la fibre du bambou comme une meule et en tire un jus légèrement sucré mais malheureusement bien peu nourrissant. Aussi mâche-t-il toute la journée. Faut bien calmer sa faim !
Et gourmet
En hiver, quand il n'y a plus de pousses fraîches, il broie les tiges sèches. Un panda peut passer un mois entier dans un hectare de bambou. Son territoire peut s'étendre sur trois hectares, à condition qu'il y ait du bambou en abondance. Et selon un rituel totalement inexpliqué, l'animal sélectionne les parties de bambou, puis déguste tantôt les feuilles, parfois certaines tiges et leurs feuilles, ou tout simplement les rameaux. À la mauvaise saison, le panda ne ralentit pas ses activités. Il s'active 14 heures par jour, dans le froid et la neige que la haute altitude ( 2 500 et 3 500 m ) entretient.


 [ Suite du reportage ]

Recommander cette page à un(e) ami(e) :

[ Haut de page ]
[ Votre commentaire ]

Panda est un mot népalais qui désigne un mammifère carnivore des forêts d'Asie dont on connaît deux espèces : le petit et le grand panda. Le petit panda de l'Himalaya, de la famille des procyonidés et, le grand panda de Chine, de la famille des ursidés (famille de mammifères plantigrades dont le genre-type est l'ours). Le petit panda (Ailurus fulgens) est répandu dans l'Himalaya, du Népal à l'Assam (un état situé entre la Chine, le Bangladesh et la Birmanie). Il a le pelage long, soyeux, épais, d'un rouge vif à reflets dorés. Il est de la taille d'un chat : soixante centimètres pour 3 à 4,5 Kg. Mais revenons à notre notre grand panda géant, à l'aspect d'un ours sur son mètre cinquante pour un poids de 75 à 150 Kg.
Le grand ours-chat
Il fut découvert pour la première fois en Chine en 1913. Mais son existence était connue depuis 1869, grâce au père David, un religieux voyageant en Chine, et plus précisément au Sichuan.

de Paul Blanqué

wp254e6d4d.png